Un bon entrepreneur prend soin de ses enfants

Un bon entrepreneur prend soin de ses enfants

Comment prendre soin de ses enfants et créer des relations familiales plus attachantes ?

Existe-t-il un plus grand bonheur, une plus grande fierté pour un parent, que de voir ses enfants faire des actions aimables et serviables dans les relations avec le monde ? Existe-t-il une plus grande déception que de voir ses enfants sans aucune initiative, sans aucune amabilité avec les autres personnes ?

Existe-t-il une plus grande tristesse, que de voir les parents nier leur responsabilité concernant les relations avec leurs enfants en les accusant et en les condamnant pour se donner bonne note et se laver les mains ?

Existe-t-il une plus grande déception, que de voir les professeurs détruire toute pensée constructive et toute possibilité de réflexion à nos enfants en les obligeant à accepter de force, leur point de vue, leur version des choses, sans discuter ?

Existe-t-il une plus grande comédie, que de voir des adultes nier ces faits, sans avoir l’intention d’observer et de réfléchir à ce sujet ?

Existe-t-il une plus grande tragédie, que de voir des êtres humains conscients de ce qui se passe dans les relations et rester muet, ne rien faire, par la peur de la critique et des jugements ?

Que se passe-t-il au juste dans l’esprit des parents et des professeurs envers nos enfants ?

En fait, il ne se passe rien, car votre esprit n’est pas le vôtre. Tout comme les enfants, votre propre esprit a été conditionné par vos parents et vos professeurs depuis l’enfance.

Tout comme eux, vous avez obéi, obligé par la peur et la culpabilité à accepter leur version des choses, leurs points de vue sans aucune possibilité de discussion ni de réflexion. Vous avez été dans l’obligation d’accepter de force leurs réponses, sans vous faire poser de question afin que vous trouvez vos propres réponses en utilisant votre esprit.

Et un de ces conditionnement profonds est celui de punir les fautes au lieu de les comprendre et faire un nouveau choix. Par conséquent, les enfants (et vous en faite partie) ont peur de se faire punir et alors nient toute vérité simple qui se présente à leurs yeux. Pour éviter ces punitions, ils adoptent par la peur, la version du plus fort et non du plus aimable.

Vous avez produit, sans vous en rendre compte, une façon de penser qui n’est pas la vôtre et vous l’utilisez dans votre relation avec vos enfants ainsi que dans toutes les autres relations avec le monde.

Je comprends que l’éducation doit apporter des connaissances pour apprendre à parler, lire, écrire et à compter. Mais pourquoi enseigner aux enfants des moralités et des comportements qui divisent les gens pour servir l’autorité ? Qui a intérêt à ce que ces moralités basées sur la peur se conservent ? Certainement pas les enfants. Non plus les parents lorsqu’ils étaient des enfants.

Que faut-il faire pour avoir des relations différentes avec nos enfants ?

N’est-ce pas la question préférée des gens qui cherchent à faire quelque chose ? Mais le véritable changement ne provient pas en vous disant quoi faire ou en demandant aux autres quoi faire. En vérité cela se nomme l’obéissance inconsciente. Est-ce que vous comprenez ?

Le véritable changement se produit par des actes de liberté conscients et pour choisir librement, il faut avoir des possibilités de choix. Avez-vous eu le choix dernièrement concernant votre façon de pensée ? Qu’est-ce qu’un choix au juste ?

Un choix libre se produit lorsque nous voyons les choses, les gens et les idées telles qu’elles sont sans jugement. Que nous les acceptons en ayant une intention de comprendre. De mettre toute notre attention sur le fait de comprendre, comprendre les causes, le processus qui les a mis en place, alors notre esprit se calme et devient silencieux. C’est uniquement dans cet état, que notre esprit pourrait recevoir une réponse de nulle part.

Notre esprit ne cherche pas à être calme et silencieux, il est silencieux car notre action de notre conscience demeure avec « ce qui est ». Nous sommes en train de créer un autre choix qui pourrait entrer en existence sans le demander.

Cet autre choix, cette nouvelle possibilité ne provient pas du monde extérieur ou de notre mémoire, et il est « ce qui est de nouveau en ce moment ». Donc vous avez un choix maintenant entre « ce qui est » et « ce qui est nouveau ». Vous venez de créer un nouveau sentiment présent, un cadeau. Ce sont deux vérités qui existent en même temps.

Ainsi, vous avez un choix libre et il suffit maintenant de choisir lequel des deux vous aimeriez créer quelque chose qui vous intéresse. Si vous optez pour le « ce qui est », qui est un sentiment mal en vous, alors vous allez créer les conséquence de cela. Si vous optez pour « ce qui est nouveau », qui est un sentiment de bien en vous, alors vous créerez quelque chose de bien.

Si vous n’êtes pas conscient de ce processus de choix (la plupart ne le sont pas), alors votre esprit conditionné va créer les conséquences de son conditionnement appris sans en être conscient. Et comme ce choix est inconscient de votre part, alors vous n’allez pas croire que c’est vous, qui a produit les conséquences.

Quelle est la relation actuelle que les enfants vivent avec leurs parents ?

Votre conditionnement a créé en vous des valeurs de division dans les relations avec vos enfants et même si vous vivez sous le même toit, tout ce qui compte pour vous et pour vos enfants sont vos propres désirs à chacun. Cette division dans votre esprit, en mettant la priorité sur vos désirs personnels, engendre des conflits et apporte des séparations dans vos âmes, qui se reflètent dans vos comportements de tous les jours à la maison.

Vous vous dites que vos désirs sont plus importants, plus prioritaires que de bien vous entendre. Mais c’est en mettant d’abord la priorité sur votre bien-être à tous les deux, que vous allez pouvoir satisfaire vos désirs à chacun par la suite. Et il ne peut y avoir de bien-être sans la liberté.

Quelles valeurs avez-vous apprises inconsciemment et qui font partie de vos habitudes ? Si vous les regardez bien en face, si vous les accepter, sans les juger ni chercher à les nier, alors elles pourraient disparaître en vous. Mais en résistant à cela, alors vous ne faites que les renforcir plus profondément en vous.

Satisfaire leurs besoin de survie. Pour de nombreux parents, prendre soin de ses enfants consiste uniquement à satisfaire leurs besoins de survie et les voir comme des bouches à nourrir. Ce faisant, ils les voient comme des dépenses qui coûtent chères.

Ensuite, ces mêmes parents se demandent pourquoi ils préfèrent partir et rejoindre des gens ou des groupes qui provoquent des conflits sociaux pour se faire remarquer en accumulant des richesses matérielles uniquement.

L’amour est de tout donner. D’autres parents offrent à leurs enfants, tout ce qu’ils désirent, car ils croient que l’amour est de donner sans compter. Ils ne se rendent pas compte qu’ils créent une dépendance et surtout, une habitude aux enfants, de ne pas avoir d’initiative dans la vie pour réaliser ses propres désirs.

Ensuite, ces mêmes parents se demandent pourquoi leurs enfants ne font rien, ne partagent pas, n’agissent pas de bon cœur et crient pour obtenir quelque chose.

Une discipline rigoureuse. Pour d’autres, la relation avec leurs enfants consiste à montrer à leur entourage, combien ils sont éduqués pour ne pas pas dire disciplinés, afin de les contrôler par la peur et l’obéissance, comme le font les militaires. Les enfants ne peuvent pas faire d’erreur, car ils ont peur que leurs parents utilisent la violence verbale ou physique.

Ensuite, ces mêmes parents se demandent pourquoi leurs enfants utilisent la force pour obtenir ce qu’ils veulent.

Les punitions et les récompenses. Un grand nombre de parents croient que l’amour sont des conditions dans les relations avec leurs enfants afin de d’arriver à leur fin. Si tu fais ceci, alors je te donne cela. Si tu ne fais pas ceci, alors je te punis. Si tu as de bon résultats, alors je te récompense. Si tu n’as pas de bon résultat, alors je te punis. Si tu ne fais pas ce que je veux, alors je ne t’aime pas.

Ensuite, ces mêmes parents se demandent pourquoi leurs enfants sont attachés à leurs possessions, sont jaloux et n’ont pas de motivation personnelle pour faire quelque chose.

L’obéissance à l’autorité des parents. Un nombre impressionnant de parents croient que d’encadrer leurs enfants et de toujours avoir raison et qu’eux ont toujours tort. Jamais ils ne voient que dans une relation, il y a toujours plus d’un point de vue. Aucune conversation intelligente n’est possible quand le but est de gagner ou la peur de perdre la face.

Ensuite, ces mêmes parents se demandent pourquoi leurs enfants ne les écoutent pas, critiquent, jugent et ne les respectent pas.

Les meilleurs enfants du monde. Presque tous les parents désirent montrer aux autres, que leurs enfants sont les meilleurs du monde. En fait, ils se disent que si leurs enfants sont les meilleurs, alors ils sont les meilleurs parents du monde. Les parents utilisent leurs enfants pour faire compétition avec les autres parents au lieu d’apprécier leurs enfants tels qu’ils sont et non tels qu’ils devraient être. Ils cherchent à obtenir de l’attention au lieu d’être attentif à leurs enfants.

Ensuite, ces mêmes parents se demandent pourquoi leurs enfants veulent tellement d’attention, n’acceptent pas les différences et cherchent à cacher tout ce qui ne cadre pas dans leur façon de penser ou de voir le monde.

Les permission accordées. Plusieurs parents désirent tellement contrôler leurs enfants afin de satisfaire leur désir de pouvoir, qu’ils les obligent à leur demander des permissions concernant des décisions à prendre selon leur niveau de responsabilité. Ils croient que ce genre d’encadrement est bon pour eux, sans jamais observer qu’ils créent une prison confortable dans la sécurité.

Ensuite, ces mêmes parents se demandent pourquoi leurs enfants cherchent l’approbation chez les autres avant de faire quelque chose.

Toutes ces valeurs produisent des divisions dans les relations et elles sont « ce qui est ». Il est important pour nous tous, de ne pas juger ces valeurs afin de les comprendre en nous et ainsi faire entrer en existence, « ce qui est nouveau ».

De cette façon, vous aurez un choix véritable concernant ce que vous aimeriez créer en relation avec vos enfants. Les conséquences sont essentiellement des résultats heureux, aimables, harmonieux et magnifiques. En fait, ce que nous sommes véritablement.

Mais sans choix, sans possibilité de choisir, alors les conséquences seront contraires, donc ce que nous ne sommes pas. Nous ne sommes pas un produit d’un conditionnement de seconde main, d’imitatif.

MIRA

MIRA

Créer son propre réseau d’affaires devient encore plus facile. https://play.google.com/store/apps/details?id=com.yayasidibeproduction.mira télécharger l'application • Ne ratez rien des besoins de vos prospects • Publiez des annonces textes, photos et vidéos • Recevez un avertissement lorsqu’un prospect indique apprécier ou commente vos publications • Achetez et vendez des produits numériques